Aux Baléares, Enora Malagré en photo.

Les photos aux Baléares ! En quit­tant l’émis­sion Touche pas à mon poste, Enora Mala­gré a de fait renoncé à la seule émis­sion dans laquelle elle appa­rais­sait encore et son avenir à la télé est bien incer­tain.

Enora Mala­gré est « soula­gée » de ne plus être dans TPMP mais n’a plus de projet télé >>>>>>

Enora Mala­gré est « soula­gée » de ne plus être dans TPMP mais n’a plus de projet télé >>>>>>

Enora Mala­gré a quitté Touche pas à mon poste un mois avant la fin de la saison. Si cette déci­sion était prévi­sible, cela n’a pas empê­ché l’ex-chro­niqueuse d’en pleu­rer. Mais elle a ensuite dévoilé qu’elle finis­sait par y parti­ci­per « la boule au ventre ». Dans une nouvelle inter­view, accor­dée à TV Mag, elle indique être même « soula­gée ». Elle se réjouit de « ne plus avoir la pres­sion d’une émis­sion qui a été merveilleuse, mais comme toute quoti­dienne, pas simple à vivre ». Elle estime en outre que son rôle de grande gueule, « clivant, ce n’était pas facile tous les jours ». Mais avec l’ar­rêt de cette émis­sion, c’est toute la carrière télé­vi­suelle d’Enora Mala­gré qui prend un coup.

Faute d’au­dience, le groupe Canal+ a tiré un trait sur ses émis­sions Derrière le poste et Le van. Pour l’ani­ma­trice, ces échecs ne sont toute­fois pas de son fait : « Derrière le poste a très bien marché avec 700 000 ou 800 000 télé­spec­ta­teurs. Mais quand ils ont changé la formule, ça n’a plus fonc­tionné, mais je le savais », a-t-elle déploré. Quant au Van, elle estime que l’ho­raire de diffu­sion n’était pas adapté : « C’était absurde de program­mer une telle émis­sion à 23 heures, le lundi soir sur CStar. Il ne sert à rien d’ache­ter un programme pour le mettre comme ça, dans une cave !  »



Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter




Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.