Moi et ma belle mère, une grande histoire.

Les histoires de famille sont très souvent complexes et difficiles surtout entre belle mère. Parmi elles, MOI, mais certaines plus que d’autres demandent des efforts de part et d’autre afin de vivre en paix.

Moi et ma belle mère, que dire de plus >>>>>> ♥

Moi et ma belle mère, que dire de plus >>>>>> ♥

Si la vie de couple n’est malheureusement pas un long fleuve tranquille, la vie avec belle-maman peut aussi avoir son lot de tracas. « Amies, rivales ou voire ennemies » la relation varie selon les caractères de chacune, les intentions et les degrés de piété.

Cette relation peut parfois être tellement conflictuelle qu’elle pousse au divorce. L’époux pris au piège entre deux femmes peut, parfois, arriver à une décision radicale lorsque les choses s’enveniment, ou alors l’épouse traitée injustement par sa belle mère et n’ayant aucun soutien de son mari décide de claquer la porte pour ne plus jamais revenir.

Comment devrait être notre relation avec belle maman ? Comment gérer les conflits avec elle et comment devrions-nous nous comporter pour que tout se passe au mieux ?

Je ne détiens malheureusement pas les réponses à toutes ces questions mais mon humble expérience et mes discussions avec des amies seront une base pour cet article.

La rivalité entre belle mère et bru est contée dans bon nombre de livres ou illustrée dans beaucoup de productions cinématographiques. Elle est présente dans beaucoup de sociétés et cultures comme si la seule forme de relation pouvant exister entre une belle mère et sa bru était une relation de force.

Notre éducation religieuse ainsi que notre pratique et notre foi devraient faire de nous des brus qui réfutent cette forme de relation, qui maîtrisent leurs égos et qui ne laissent pas au diable la place pour s’immiscer dans leurs relations.

Pour commencer, il est bon de se souvenir de ce verset Coranique : et ton Seigneur a décrété : N'adorez que Lui ; et de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.

Si nous essayons d’appliquer cette recommandation envers nos parents, nous devrions en tant que bru aider nos époux afin qu’ils l’appliquent envers leurs parents. Les parents, et la maman essentiellement, nous élevèrent avec difficultés et sacrifices. En devenant adulte, il est important d’être là pour eux en étant doux et à leur service. Se marier et quitter le domicile familial ne doit pas nous faire oublier que nos parents sont un chemin pour arriver à l’agrément de Dieu exalté Soit Il.

Dieu, exalté soit Son nom, nous demande d’être bienveillante et aimable envers nos parents et de gagner notre Paradis à travers notre comportement envers eux et cela s’applique aussi pour nos époux. Vouloir pour son époux le Paradis est certainement l’une des formes d’amour les plus saines qu’il soit. En lui recommandant la bonté envers ses parents, en l’incitant à leur rendre service et en lui rappelant de prendre de leurs nouvelles, nous contribuons ainsi à faire vivre le verset Coranique ci-dessus.

En tant que musulmanes, chères sœurs, nous devrions éclairer toutes nos relations à la lumière de la Révélation et de la Tradition prophétique. Tout d’abord avant même de nous marier, les intentions qui nous animent doivent être saines et cette fatalité de la belle mère rivale ne doit pas exister dans nos cœurs et nos esprits.

Épouser un homme ou une femme c’est aussi épouser sa famille. En me mariant, je prends un lot et si l’homme que j’ai choisi me convient, il se peut que sa famille et ici plus précisément sa mère ne soit pas du tout à mon goût. Ne pouvant en changer, il vaut mieux que j’apprenne à faire avec et que je vois le bon côté des choses.



Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter




Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.
belle mère histoire moi famille